in ,

Comment s’est déroulée la conquête spatiale ?

Crédits : Pixabay

Après que la Terre ait été cartographiée et que les mers n’aient plus de secrets (du moins en surface), l’Homme s’est lancé un nouveau défi : la conquête spatiale. Comment cela s’est-il déroulé ?

L’espace, la Lune et les étoiles : un rêve millénaire

Depuis des siècles, les poètes – et notamment les Grecs – parlent de la conquête spatiale. Icare s’est lui-même envolé un peu trop haut. Mais ils ne sont pas les seuls : des siècles plus tard, Léonard de Vinci réfléchit à faire voler l’Homme en l’attachant à des machines. Jules Verne résout le problème de la poussée nécessaire au décollage à sa manière en proposant un canon. Il y a aussi eu de nombreuses idées se basant sur des ballons gonflables.

La conquête spatiale prend forme au 20e siècle

Mais au final, les premières fusées telles que nous les connaissons seront imaginées aux alentours de 1937. Elles seront ensuite conçues en 1942. Elles étaient dérivées d’un modèle de missile, pensé pour traverser la Manche.

Après la Seconde Guerre mondiale arrive la Guerre froide. Cette dernière est caractérisée par de nombreuses choses, notamment la course à l’armement nucléaire. Mais celle relative à la conquête spatiale est aussi un symbole fort de cette période. En effet à l’époque, celui qui aurait réussi cet exploit aurait, dans la tête du peuple et des gouvernements, prouvé sa supériorité sur les autres.

astronaute dans l espace
Crédits : Pxhere

Un concours qui tient lieu de guerre

À ce jeu, les Soviétiques resteront les meilleurs pendant un moment. Tout d’abord, ils envoient le premier satellite artificiel dans l’espace : Spoutnik, en 1957. Moins de 4 ans plus tard, en 1961 donc, le premier être humain dans l’espace est aussi un Soviétique : Youri Gagarine. Celui-ci sera traité en véritable héros par l’URSS – jusqu’à sa mort dans un accident en 1968. Et c’est là que l’on s’aperçoit de la concurrence entre les deux super-puissances de l’époque, car un mois plus tard, c’est un Américain, Alan Shepard qui effectue un vol dans l’espace. Parmi ces conquérants spatiaux de la première heure, on peut notamment citer Valentina Terechkova, la première femme à être allé dans l’espace.

Ensuite, on peut également citer la première sortie dans l’espace, réalisée par Alexis Leonov en 1965. Cette première sortie durera environ 10 minutes. Évidemment, 3 mois plus tard, un Américain effectue lui aussi une sortie dans l’espace, mais de 20 minutes.

La conquête spatiale ne s’effectuera cependant pas sans accrocs. C’est en 1967 que meurt le premier cosmonaute dans un accident : Vladimir Komarov. Son vaisseau s’écrasera sur Terre à son retour de mission.

La conquête spatiale : une nouvelle étape

Au début des années 70, l’Homme va dans l’espace et pose le pied sur la Lune en 1969. Mais il ne peut pas encore y vivre. Problème résolu en 1971 par les Soviétiques : ils envoient la première station spatiale pour que les spationautes puissent stationner et rester dans l’espace sur de plus longues périodes. Ces stations spatiales représentent des investissements phénoménaux.

Ainsi, à l’éclatement de l’URSS, la Russie rejoindra les États-Unis et d’autres pays pour financer un gigantesque projet, un véritable laboratoire dans l’espace : la station spatiale internationale. La construction et l’assemblage commenceront en 1998 pour finir en 2011. Depuis, l’ISS accueille des groupes de spationautes de toutes les nationalités. Elle est notamment utilisée pour des expériences scientifiques dans des milieux sans gravité.

Les limites de la conquête spatiale

Aller dans l’espace – même aujourd’hui – n’en est pas moins dangereux. Les impacts sur la santé dans un milieu sans gravité existent toujours pour les spationautes. Cela limite la durée durant laquelle ces scientifiques peuvent rester dans l’espace. On retrouve entre autres : la perte des muscles, la stagnation des fluides, l’affaiblissement du cœur, etc.

Pour résoudre ces problèmes, les scientifiques réfléchissent à des solutions – par exemple créer une gravité artificielle. Des essais en laboratoire sur Terre ont réussi, mais les dispositifs ne peuvent être envoyés dans l’espace actuellement. Ainsi, on peut dire que l’Homme a bel et bien réussi à conquérir l’espace proche de la Terre, et vise actuellement à coloniser la planète Mars. Mais de nombreuses avancées sont nécessaires pour pouvoir imaginer des expéditions dignes de nos plus grands films de science-fiction.

Source

Vous aimerez aussi :

Quelle est l’origine des pluies d’étoiles filantes ?

À qui appartient la Lune ?

Comment ça sent dans l’espace ?

Comment s’est déroulée la conquête spatiale ?
noté 5 - 1 vote