in

Pourquoi certains animaux sont-ils albinos ?

Crédits : pen_ash/pixabay red-feniks/iStock

La plupart des animaux sont superbes de par leurs belles couleurs. Toutefois, certains d’entre eux possèdent un pelage blanc inhabituel. Ces espèces dites albinos restent rares, mais existent bel et bien. Cependant, pourquoi ce phénomène touche-t-il les différentes espèces vivantes ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Quels animaux peuvent être albinos ?

C’est certainement la première question que l’on peut se poser et la réponse est simple : l’intégralité des êtres vivants peut subir ce changement de couleur. Reptiles, mammifères, oiseaux, espèce humaine… Tous peuvent en effet devenir albinos. Les végétaux également peuvent être touchés par ce phénomène même si les raisons s’avèrent légèrement différentes.

Bien que cela reste rare, de nombreux clichés photographiques nous montrent ces spécimens. De ce fait, nous avons pu admirer des pandas ou bien encore des girafes blanches. Cependant, qu’est-ce que l’albinisme ? Et d’où provient-il ?

Albinisme : explication

L’albinisme correspond à une anomalie génétique héréditaire d’une grande rareté. Il s’explique par l’incapacité de produire de la mélanine, un pigment d’une importance capitale. En effet, c’est ce pigment qui permet la coloration du pelage, de la peau, des cheveux ou même des yeux. Cette carence de mélanine se définit par une mutation due à l’absence de la gêne de l’enzyme tyrosinase. Sans cette enzyme, les animaux naissent donc avec un pelage incolore qui devient blanc au fil des années. Toutefois, un autre phénomène peut entraîner cette absence de couleur : le leucisme.

Il est important de ne pas confondre le leucisme avec l’albinisme puisqu’il possède quelques dissemblances. La principale différence repose sur les zones de coloration. En effet, un animal ayant un leucisme n’est que partiellement coloré en blanc. Dans cette situation, l’enzyme tyrosinase demeure bel et bien présente. Cependant, elle ne fonctionne pas correctement et se trouve localisée au sein de notre corps. De ce fait, la pigmentation provoquée par la mélanine a bien lieu, mais reste très limitée. Bien qu’elle soit également héréditaire, cette maladie peut être expliquée par un manque de protéines.

leucisme
Oiseau ayant un leucisme. Seulement quelques plumes sont blanches/Crédits : Iwona Fijol/iStock

Toutefois, qu’un animal soit atteint d’albinisme ou de leucisme, cela ne change rien aux risques auxquels ils font face. En effet, posséder un tel plumage ou pelage peut s’avérer réellement dangereux pour les différentes espèces.

Les dangers dus à l’albinisme

Les animaux peuvent également avoir des maladies. Cependant, au-delà de rhumes ou autres difficultés mineures, l’albinisme peut entraîner de véritables problèmes. Déjà, la plupart des animaux parviennent à survivre grâce à leurs couleurs de peau leur permettant de se camoufler dans la nature. Avoir un pelage blanc est a contrario plus visible et cela peut devenir dangereux pour chacune de ces espèces. Les albinos possèdent aussi des problèmes de cécité importants. De ce fait, en pleine lumière, ces animaux se retrouvent même aveuglés, un problème pour la majeure partie des activités nécessaires à leur survie. Enfin, les albinos sont plus sensibles aux rayons solaires, ce qui peut entraîner des coups de soleil ainsi que des cancers de la peau. Les animaux albinos ont donc une durée de vie plus courte que la normale, ce qui accentue également leur rareté.

L’albinisme reste un phénomène rare de par ses origines génétiques, mais aussi à cause des problèmes que subissent les albinos. Toutefois, cela permet de rencontrer des animaux uniques d’une beauté flamboyante dont on peut garder des souvenirs mémorables.

5/5 - (1 vote)