in ,

Pourquoi les robes de mariées sont-elles traditionnellement blanches ?

Crédits : Pexels / Dimitri Kuliuk

Dans une grande partie du monde, les robes de mariées arborent en effet une couleur blanche, ou qui s’en approche sensiblement. Il ne faut toutefois pas oublier que cet usage est en réalité plutôt récent. Alors, pourquoi et comment la robe blanche s’est-elle imposée ces dernières années ?

Le blanc, couleur peu pratique

Il s’avère en fait que pendant des siècles, les robes de mariées n’avaient aucun code couleur particulier à respecter, même si la robe blanche a souvent été privilégiée. En vérité, la praticité était plutôt un des principaux critères requis pour choisir ce vêtement. Il est vrai que les moyens mis dans un mariage étaient parfois moindres qu’aujourd’hui. Dans cette optique, les futures mariées achetaient une robe qu’elles seraient susceptibles de porter à nouveau. Où alors elles pouvaient aussi choisir une robe qu’elles avaient déjà dans leur armoire.

Et la plupart du temps, ces robes n’étaient pas blanches mais plutôt colorées – car plus faciles à reporter par la suite. Puis, pour des raisons évidentes d’entretien, le blanc était même plutôt rare. Pendant très longtemps, il était également difficile de le travailler pour les teinturiers, qui lui préféraient des couleurs plus foncées. Alors comment se fait-il que le blanc se soit “imposé” comme LA couleur dite traditionnelle de la robe de mariée ?

L’influence des mariages royaux

Dès la seconde moitié du XIXe siècle, les progrès des moyens de communication vont largement faciliter la circulation et propagation de l’information. Le développement de journaux et l’avènement de la photographie donnent ainsi une visibilité sans précédent à certains événements. Et nous ne sommes pas sans savoir que les mariages royaux font partie des plus documentés et appréciés – encore de nos jours. Mais en 1840, c’est l’union de la reine Victoria et du prince Albert qui va en être un parfait exemple au Royaume-Uni.

reine Victoria Albert mariage
Le mariage de la reine Victoria, 10 février 1840, peinture de George Hayter. Crédits : Wikimedia Commons/Royal Collection RCIN 407165

Pour cette journée on ne peut plus importante, la reine porte une robe… Blanche bien sûr ! Ce choix fera largement parler de lui, car auparavant les mariées royales optaient pour des robes de couleur. Alors quand la presse reprend et amplifie le phénomène, la mode est lancée. Désormais, les gens des classes aisées adoptent la robe blanche, à laquelle est accolée la symbolique de la pureté. À l’époque seules les plus riches pouvaient se permettre d’acheter une robe blanche qu’elles ne porteront qu’une seule fois.

Une tradition, vraiment ?

La mode de la robe de mariée de couleur blanche continue de se répandre au point de devenir intemporelle. Elle s’impose tout au long du XXe siècle dans beaucoup de pays occidentaux et dans toutes les strates de la société. Bientôt, tout le monde adopte ce qui devient une “tradition” pour certain·e·s.

Mais le fait de parler de tradition lorsque l’on sait que la robe blanche date de moins d’une centaine d’années n’est-il pas un contresens ? Cela dépend du point de vue de chacun·e ! Quoi qu’il en soit, cela confirme que le blanc n’est pas forcément obligatoire pour la mariée, bien qu’il existe une multitude de modèles. Après tout, le mieux n’est-il pas de faire les choses telles qu’on le souhaite pour ce jour si particulier ?

Vous aimerez aussi : 

Pourquoi l’alliance se met-elle traditionnellement sur l’annulaire gauche ?

Quelles sont les origines du baiser ?

Pourquoi dit-on qu’un mariage pluvieux est un mariage heureux ?

Pourquoi les robes de mariées sont-elles traditionnellement blanches ?
noté 4.7 - 3 votes