in ,

Qu’est-ce que la loi du Talion ?

Crédits : Pixabay / WilliamCho

La soif de vengeance, le désir de se faire justice par soi-même ou encore les vendettas sont autant de visions différentes de la justice. Et dans beaucoup de ces cas, la loi du Talion est invoquée comme justification de ces actes. Mais que signifie-t-elle au juste ? Et où trouve-t-elle son origine ? 

Le code d’Hammourabi

Si l’on ne connaît pas forcément la signification de la loi du Talion, nul doute que cette locution a déjà été entendue maintes fois. C’est d’ailleurs le point de départ de nombre de films d’action ! Elle met en évidence la réciprocité qui est parfois réclamée pour faire justice. Si l’on se penche sur l’étymologie, le mot talion est issu du latin talis qui signifie “tel”. À la base, il s’agissait d’un réel précepte de droit, qui est recensé pour la première fois au sein de la civilisation babylonienne.

Tout comme l’Égypte antique, Babylone est un véritable exemple en matière de bureaucratie et d’administration, aidé par l’apparition et le développement de l’écriture. À un certain point, tout était noté et consigné par des scribes sur des tablettes d’argiles ou des parchemins. C’est ainsi qu’est donc noté et adopté le code d’Hammourabi, du nom du monarque qui a régné de  1728 à 1686 av. J.-C.  Il s’agit d’un recueil de lois qui régissaient Babylone.

code hammourabi
Une stèle sur laquelle est inscrit le code d’Hammourabi. Crédits : Wikimedia Commons/Musée du Louvre

Œil pour œil, dent pour dent

Avant de se nommer loi du Talion, c’est ainsi qu’elle est exprimée dans la loi babylonienne :

« Si quelqu’un a crevé l’œil d’un homme libre, on lui crèvera l’œil ; si quelqu’un a cassé une dent d’un homme libre, on lui cassera une dent. »

Ce précepte de loi s’étend bien au-delà – aussi bien en termes de temps que d’espace. À leurs balbutiements, de nombreuses civilisations l’adoptent, comme les Grecs ou les Romains. On en trouve aussi des traces en Asie Mineure. Mais assez rapidement, ces peuples lui préfèrent une rétribution pécuniaire à la hauteur du dommage causé.

En effet, la loi du Talion est assez vite considérée comme barbare et incompatible avec le maintien de l’ordre public. Sans compter sur le cycle de violence qu’elle semble alimenter et entretenir. Les années passant, les textes juridiques gagnent en subtilité. La mise en place de législations officielles range donc peu à peu la loi du Talion dans les placards. Toutefois, elle reste invoquée à l’occasion de vengeances personnelles – bien que flirtant avec l’illégalité.

Articles liés : 

Pourquoi les avocats portent-ils des robes ?

La torture est-elle vraiment efficace pour obtenir des aveux ?

Prométhée : qui est ce Titan de la mythologie grecque ?