in

Un député dépose un amendement à l’Assemblée pour défendre la chocolatine

Crédits : pxhere

Le débat entre la chocolatine et le pain au chocolat n’est pas près de se terminer. Dix parlementaires Les Républicains, guidés par le député du lot Aurélien Pradié, ont ainsi déposé un amendement pour défendre la dénomination “chocolatine”

Le député et ses dix parlementaires demandent que le code rural et de la pêche maritime soit modifié et plus exactement l’article L. 640-1 qui concerne la “politique conduite dans le domaine de la qualité et de l’origine des produits”. Le but étant de “valoriser l’usage courant d’appellation due à la notoriété publique du produit et de ses qualités reconnues au travers d’une appellation populaire”. En somme, il s’agirait de statuer pour la reconnaissance de la dénomination chocolatine, qui est en guerre depuis des années contre celle de pain au chocolat.

Un combat pour tout le sud de la France

Selon eux, cette modification de la loi permettra de “redonner ses lettres de noblesses à de nombreux produits locaux”. Aurélien Pradié, le député, s’exprime : “Ce n’est pas seulement un amendement pour défendre la chocolatine, mais un amendement qui vise à protéger les expressions populaires qui mettent en valeur des savoir-faire culinaires”.

Le parlementaire ajoute également : “Je suis le député du Sud-Ouest qui a envie de défendre la marque de fabrique de son territoire auprès de ses collègues parisiens et de leur snobisme du pain au chocolat”.

Avant ce groupe de parlementaires et de députés, cinq lycées de Montauban avaient demandé à François Hollande et à l’Académie française que la viennoiserie soit officiellement reconnue. L’affaire n’avait pas eu de suite. Peut-être que Aurélien Pradié et ses dix parlementaires arriveront à convaincre la France sur ce débat qui existe depuis tant d’années.

Sources : BFMTV ; Ladepeche

Articles liés :

Le sucre, la nouvelle héroïne ?

Comment est né le cookie aux pépites de chocolat ?

Le chocolat est-il bon pour la santé ?

Un député dépose un amendement à l’Assemblée pour défendre la chocolatine
noté 5 - 1 vote