in

Les athlètes sud-coréens ont une très bonne raison de gagner une médaille aux Jeux Olympiques !

La guerre idéologique entre les deux Corées ne s’est pas fondamentalement terminée. À ce titre, le service militaire existe encore aujourd’hui aussi bien en Corée du Nord qu’en Corée du Sud. Mais il existe un moyen pour les Coréens du Sud de l’éviter : celui de ramener une médaille des Jeux olympiques.

Les Jeux olympiques sont l’occasion pour de nombreux athlètes de pouvoir concourir à tous types d’épreuves. Les Jeux peuvent permettre à des athlètes de montrer tout ce dont ils sont capables pour représenter leur pays. Certains pensent à la gloire, d’autres à l’argent, mais en Corée du Sud, certains pensent à ne pas faire leur service militaire en ramenant une médaille. Voilà une des raisons pour lesquelles les athlètes doivent tout mettre en œuvre pour se surpasser : ils sont exemptés de service militaire en cas de médaille olympique.

Si les athlètes coréens parviennent au pied du podium (4e place), ils devront dans tous les cas faire leur service militaire en revenant chez eux. Cette armée sud-coréenne a été créée en 1948 pour faire face à un éventuel conflit avec la Corée du Nord débuté en 1950.

Les conditions du service militaire en Corée du Sud sont drastiques, ce dernier dure 2-3 ans et il est obligatoire de le réaliser entre 21 et 30 ans. Voilà pourquoi un certain nombre de Coréens décident de s’exiler.

Mais le supplice sud-coréen du service militaire n’est rien comparé à celui de Corée du Nord. Concrètement, en 2010 quand l’équipe de Corée du Nord fut battue 7-0 par le Portugal durant la Coupe du Monde de football, les autorités décidèrent d’arrêter la retransmission du match avant même que celui-ci n’ait été terminé. De plus, l’entraîneur de l’équipe coréen fut apparemment condamné à porter des charges lourdes 14 h par jour pendant de long mois.

Bref, les grosses compétitions sportives internationales sont avant tout politiques.

Wikipédia
Wikipédia

Sources : DirectmatinSport.Gentside