in

Connaissez-vous l’histoire de la lingerie féminine ?

Crédits : iStock

La lingerie féminine est aujourd’hui devenue l’un des symboles de la féminité. Elle sert d’atout charme, mais aussi et surtout, elle apporte un confort au quotidien. En effet, beaucoup de femmes ne pourraient s’imaginer vivre sans sous-vêtements. Pourtant, les femmes n’ont pas toujours connu la lingerie. Savez-vous par qui, et à quelle époque la lingerie féminine a-t-elle été inventée, puis adoptée par la majorité des femmes ?

Tout comme le soutien-gorge, le body, le string  ou encore la culotte sont des indispensables pour de nombreuses femmes, tant pour se sentir à l’aise que sexy. Ainsi, la lingerie est aujourd’hui accessible à toutes, au même titre que les autres articles de mode. Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas, et il ne faut pas remonter à bien longtemps pour constater que la lingerie comme nous la connaissons n’a pas toujours été au goût du jour.

string dentelle
String femme en dentelle

Les prémices de la lingerie féminine

Les premières traces de l’histoire de la lingerie remontent à l’Antiquité. De nombreuses œuvres comme des statues ou des mosaïques montrent en effet, des femmes couvertes de tissu au niveau de la poitrine et de l’entre-jambes. À l’époque, les standards de beauté étaient androgynes, le rôle de ces sous-vêtements était alors de cacher les attributs féminins, mais aussi pour un aspect pratique.

mosaïque Antiquité femme lingerie
Crédits : Wikipédia

C’est seulement à partir de la Renaissance que les sous-vêtements féminins prennent une dimension esthétique. En effet, c’est à cette époque que les femmes commencent à mettre leur poitrine en avant, notamment grâce aux corsets. C’est quelques années plus tard qu’apparaissent la dentelle et les jupons.

Au 19e siècle, les femmes adoptent des pantalons de lingerie à placer sous leurs robes. Jusqu’à présent, les femmes ne portaient généralement rien sous leurs tenues, mis à part des corsets, paniers et jupons. C’est d’ailleurs à cette époque que les corsets commencent à être plus adaptés à la vie quotidienne des femmes, on en trouve même pour femmes enceintes, ou pour se baigner. C’est durant ce siècle que Herminie Cadolle invente en 1889 le premier soutien-gorge “moderne” nommé corselet-gorge.

catalogue au bon marché, premier corselet-gorge
Crédits : Wikimedia Commons

Alors que la Première Guerre mondiale bouscule les codes de la lingerie féminine qui s’adaptent au monde du travail, Étienne Valton invente en 1918 les premières culottes courtes dans une matière plus confortable, le coton écru blanc. Les femmes se tournent désormais vers des robes courtes qui ne mettent pas en valeur leur poitrine, mais qui sont très pratiques pour remplacer les hommes qui sont à la guerre.

Du renouveau à partir des années 50′

À la fin des deux grandes guerres, les codes changent à nouveau, et la lingerie sexy que nous connaissons aujourd’hui commence à apparaître avec la naissance du balconnet et de la guêpière. C’est à cette époque que des stars telles que Marilyn Monroe ou Ava Garnder dévoilent leur silhouette de rêve pour la première fois comme de vraies pin-up !

Entre les années 60 et 70, les femmes sont de moins en moins pudiques et complexées, elles se dénudent ! Alors que de nombreuses femmes assument leur silhouette androgyne en délaissant le soutien-gorge, d’autres revendiquent pleinement leur féminité, mais aussi leur sexualité grâce à de la lingerie très fine, transparente et sexy.

C’est seulement à partir des années 80 que de nombreuses femmes adoptent et assument le string, qui était autrefois réservé aux strip-teaseuses et prostituées. Une dizaine d’années plus tard, en 1990, le slip brésilien vole la vedette au string, et les soutiens-gorge reviennent à la mode, notamment grâce au push-up qui met la poitrine en valeur.

La lingerie de nos jours

Au jour d’aujourd’hui, les femmes se sentent libres, et cela se voit dans leur relation avec les sous-vêtements. On peut dire qu’il n’y a plus vraiment de codes. Tous les types de sous-vêtements se vendent, et chacune des femmes adapte son choix de lingerie en fonction de ses attentes. De plus en plus de femmes décident même d’abandonner les soutiens-gorge et d’assumer pleinement leur corps de cette manière. On peut ainsi considérer que notre époque est largement influencée par les soixante dernières années, tout en se démarquant par sa diversité.

Vous aimerez aussi :