in

Pourquoi dit-on que l’intestin est notre deuxième cerveau ?

Crédits : iStock / RyanKing999

Malgré des siècles de progrès dans les domaines scientifiques, le cerveau regorge toujours de certains mystères pour les chercheurs et médecins. Et voilà que ces dernières années, l’on entend de plus en plus parler de l’intestin comme étant notre second cerveau ! Qu’est-ce que cela peut bien signifier ?

Des neurones dans le ventre ?

Faire quelque chose avec ses tripes, avoir des papillons dans le ventre ou l’estomac noué – quand il n’est pas dans les talons… Voilà autant de sensations que tout un chacun est susceptible d’éprouver au cours de son existence ! En partant de ce constat, difficile de ne pas penser que cette partie de notre anatomie n’est pas indispensable – sous-entendu au même titre que notre cerveau – au bon fonctionnement de notre corps et de notre esprit. Mais dans quelle mesure ?

Mais s’il se place en seconde position, l’intestin ne détrône pas pour autant le cerveau pour ce qui est des principales fonctions de notre corps. Même avec les 200 000 à 500 000 neurones qu’il abrite. Comme le souligne Giulia Enders, qui s’est rendue célèbre par la publication de son livre Le charme discret de l’intestin, ce dernier fait office d’informateur, qui remonte certaines données importantes à notre tête. L’auteure signale aussi que 90% des informations (sur notre état de santé général) font le trajet intestin cerveau, et non l’inverse !

Hey Paul Studios
Crédits : Flickr / Hey Paul Studios

Un acteur de notre bonheur

L’intestin gère son travail de digestion de façon quasiment autonome. En quelque sorte, il s’agit de ne pas “encombrer” le cerveau avec une tâche qui peut paraître moins “noble”. Et pourtant, il se trouve que cette partie centrale du corps possède un rôle primordial dans le ressenti de nos émotions – les expressions en début d’article illustrent parfaitement ce fait. En effet, environ 95% de la sérotonine (une des hormones du bonheur) est produite dans l’intestin.

Rien d’étonnant alors à ce que la majorité des sensations positives se ressentent dans le ventre ! Et à l’inverse, il en va de même pour les réponses physiologiques au stress. De nombreuses recherches s’intéressent en effet au rôle de ce second cerveau chez les personnes en dépression ou souffrant d’anxiété. D’autres études se penchent sur l’influence de notre alimentation sur le bien-être physique et psychologique. Preuve que le corps humain regorge encore de mystères qui ne demandent qu’à être éclaircis !

Vous aimerez aussi : 

Pourquoi diable votre ventre fait-il autant de bruit ?

L’estomac du homard a des dents

L’orgasme musical existe bel et bien !