in

Voiture : en quoi consistent la LOA et la LLD ?

Crédits : Pexels / Tobi

Alors que de plus en plus de personnes repensent leurs achats, par exemple pour limiter leur empreinte écologique, l’industrie automobile n’est pas épargnée par ces nouvelles manières de consommer. Cela entraîne en toute logique une diversification dans la manière d’acquérir un véhicule. Et les moyens ne manquent pas, la preuve avec le LOA (location avec option d’achat). Mais en quoi cela consiste-t-il ? Quels en sont les avantages ? 

Une nouvelle manière de prendre sa voiture

Ces dernières années ont vu la recrudescence de nouveaux moyens de prendre la voiture. On pense par exemple au covoiturage, à l’autopartage et à tous les autres moyens qui permettent de rentabiliser un trajet en voiture, à la fois de manière écologique et économique. Sans compter les autres méthodes comme l’autostop qui restent utilisées – dans certains pays plus que d’autres toutefois.

Quoi qu’il en soit, le principe reste souvent le même : faire des économies. À savoir moins utiliser la voiture au profit des transports en commun et de moyens de locomotions moins polluants comme le vélo et la trottinette, particulièrement en vogue ces derniers temps. Pour cela, les milieux urbains sont particulièrement indiqués. Mais la voiture reste indispensable pour de nombreuses personnes.

Au-delà de la simple utilisation d’un véhicule, c’est son achat en lui-même qui a été largement diversifié au fil du temps, pour arriver à de nombreuses possibilités. Et bien que le marché de l’occasion ait encore de beaux jours devant lui, de nouvelles manières d’acquérir une voiture sont possibles, comme le faire via un contrat de LOA ou de LLD (location longue durée).

conduire voiture voyage
Crédits : Pexels / Djordje Petrovic

LOA ou LLD : quelle différence ?

Tous ces acronymes peuvent sembler bien barbares au premier abord, alors prenons le temps de les expliquer et de les différencier.

  • La LOA – aussi appelée leasing – consiste à acquérir une voiture de manière temporaire, comme une location. En somme, l’acquéreur sait pendant combien de temps le véhicule sera en sa possession. Le principe est simple : une banque finance le bien auprès du vendeur, et vous lui versez une somme mensuelle en guise de loyer. Une fois le contrat arrivé à son terme, la voiture est soit reprise par le vendeur initial ou achetée de manière ferme et définitive par vos soins.
  • La LLD part du même principe, à quelques différences près. C’est une société spécialisée qui met le véhicule de votre choix à votre disposition, moyennant un loyer et pendant une durée précisée dans le contrat entre les deux parties. Mais à la fin de ce dernier, il n’y a pas possibilité d’acheter définitivement le véhicule, il doit être retourné à la société.

Ces méthodes s’adressent dans un premier temps aux personnes qui ne peuvent ou ne souhaitent pas payer de voiture au comptant. Ce qui, somme toute, fait beaucoup de monde et peut faciliter le renouvellement du parc automobile – dans l’optique d’avoir des véhicules moins polluants au fil des ans par exemple. Cela concerne aussi les automobilistes qui changent assez souvent de voiture, et qui peuvent être séduits par le fait de ne pas avoir systématiquement besoin de faire les démarches pour la revendre.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi : 

Quelles seront les voitures du futur ? Réponse en images !

Quels sont les nouveaux plafonds d’aides pour l’achat d’un véhicule moins polluant ?

Quelles sont les règles à respecter concernant le port de charges en voiture ?