in ,

Quels sont les pays qui ne possèdent aucune armée ?

Crédits: Pixabay / Pixel2013

Un pays sans armée ? Cela peut sembler dur à imaginer. Pourtant c’est bien possible ! Il en existe même une trentaine à travers le monde ! Voici quelques-uns de ces pays ayant renoncé à l’usage de forces militaires…

Le Costa Rica

Le Costa Rica est le tout premier pays au monde à avoir aboli son armée. Cela s’est passé en 1949, à la fin d’une guerre civile.

La suppression du budget de l’armée a permis à ce petit pays d’Amérique latine d’économiser de l’argent et d’investir dans les domaines de l’éducation ou de la santé, et ainsi d’améliorer la vie quotidienne. En quelques années à peine, les habitants du Costa Rica ont ainsi vu leur espérance de vie augmenter tandis que leur taux de mortalité a considérablement chuté.

En 1983, le Costa Rica déclare officiellement sa neutralité active”, ce qui signifie qu’il s’agit désormais d’un pays neutre, qui s’engage à ne pas prendre parti ou participer en cas d’affrontement ou de conflit armé.

La sécurité du Costa Rica est assurée par les forces de police, et en cas d’attaque, le pays bénéficierait de la protection des États-Unis et du Brésil.

L’Islande

L’Islande ne possède pas d’armée, sa défense est donc assurée par les États-Unis depuis la signature d’un traité en 1951. Le pays a également conclu des accords avec les armées de la Norvège et du Danemark.

De plus, l’Islande dispose d’une petite unité paramilitaire et de gardes-côtes surveillant les eaux territoriales. Le pays est aussi un membre actif de l’OTAN depuis sa fondation en 1949.

Le Panama

Les forces armées du Panama ont été dissoutes après son invasion par les États-Unis en 1989. Le pays possède tout de même quelques forces paramilitaires. Le service national des frontières est par exemple une force armée, notamment en charge de surveiller la frontière du Panama avec la Colombie afin de lutter contre les guérillas, le trafic de drogue et la contrebande.

Le Panama est de nos jours le pays avec la meilleure croissance économique d’Amérique latine.

drapeau peace
Crédits : Unsplash/Alice Donovan Rouse

Le Liechtenstein

Situé entre la Suisse et l’Autriche, le petit pays du Liechtenstein n’a plus d’armée depuis 1868. Il est désormais protégé par la Suisse.

Il existe cependant des circonstances exceptionnelles fixées par la loi : en cas de force majeure et en temps de guerre, le Liechtenstein peut former une armée en mobilisant ses citoyens majeurs et âgés de moins de 60 ans. Aucune armée ne peut être levée en dehors de ces circonstances.

Andorre

Cette toute petite principauté pyrénéenne ne possède pas d’armée, mais sa sécurité et sa défense sont assurées par la France et l’Espagne depuis 1993.

Andorre dispose aussi d’une petite unité d’intervention : le GIPA ou Grup d’Intervenció Policia d’Andorra. Elle est notamment en charge de la lutte contre le terrorisme et la libération d’otages.

Et bien d’autres…

On compte en tout une trentaine de pays sans armées à travers le monde ! La Micronésie, les îles Cook ou encore la Dominique ne sont que quelques-uns des États que nous aurions pu rajouter à cette liste… La plupart sont d’ailleurs des petits pays disposant tout de même d’accords de défense avec des pays tiers, et qui parfois possèdent de petites unités paramilitaires.

Source

Vous aimerez aussi :

Quelles sont les 7 merveilles du monde ?

Qu’est-ce que le hygge ? La recette du bonheur ?

10 interdictions étonnantes à travers le monde